PRESENTATION

PRESENTATION BÔ LE JARDIN IMAGINAIRE

Pourquoi BÔ ?

Quand j’étais enfant, je marchais souvent pieds nus dans la nature, c’est pourquoi le jardin me parle tant, pour cette prégnance de la nature. Un Jardin est un espace pour semer, cultiver et créer,  accueillir les quatre saisons, où l’on observe la vie, de la croissance  d’une graine à une fleur, à un arbre. Un lieu qui réunit de multiples espaces avec des plantes, des insectes et des hommes. Un lieu de récréation entre homme et nature. 

BÔ désigne un vieil arbre puissant dans la forêt tropicale, qui déploie de vastes branches, d’où poussent des branches-racines plongeant jusqu’au sol, rejoignant les racines dans la terre pour former une incroyable maison-forêt, accueillante et vivante. C’est l’arbre de vie, symbole de richesse et d’éveil.

Je suis née dans un village au Yunnan à la frontière du Tibet où j’ai vécu toute mon enfance, où vivent des populations qui perpétuent des cultes primitifs, où toutes les créatures, toutes les choses, sont un esprit: le soleil, la lune, l’eau, la terre, la montagne, les arbres, et les fleurs… la vie se déroule autour de différentes cérémonies hautes en couleurs. L’homme et la nature s’unissent. L’harmonie entre homme et nature est la base de la culture de ce peuple.

Après avoir quitté la Chine et m’être installée en France il y a 18 ans, j’ai souhaité créer quelque chose dédié aux peuples primitifs du Yunnan avec lesquels j’ai grandi, et au peuple français  avec lequel je vis aujourd’hui. 

La naissance de ma fille et ma double culture m’ont donné l’idée de construire un jardin imaginaire pour lui transmettre ces valeurs. Cette double naissance entre  ma fille et le jardin est devenue le chemin de la création de BÔ Le Jardin Imaginaire.

Ce Jardin est dédié à ma Mère et à mes trois enfants.

(Texte Xuefeng Chen)

C'est quoi BÔ ?

Imaginez un musée sans murs, un jardin imaginaire peuplé de créatures symboliques qui émergent de la nature, au cœur de la Bourgogne.

Ce projet intitulé BÔ – Le Jardin Imaginaire est un ensemble d’installations/sculptures monumentales qui recréent un monde imaginaire et rêvé, un jardin-musée à ciel ouvert, sans murs ni frontières.

Le jardin imaginaire sera, à terme, composé de 21 sculptures colorées, de 2 à 5 mètres de hauteur. Chacune aura sa propre histoire et sa symbolique, comme par exemple l’Esprit de l’Arbre, la Mémoire de Feu, La Source, la Fleur,  l’Arbre de vie, Oiseau de Feu, Maison des Graines, Calebasse, la Feuille, Renaissance.

Elles communiquent entre elles, comme une plante le fait par son réseau de rhizomes. Des chemins de promenade ainsi que des plantations seront aménagés entre les sculptures. Certaines sculptures seront animées, ce qui permettra une interaction avec les éléments naturels comme la lumière, le vent, la pluie.

C’est au cœur du vignoble de Bourgogne,  que ce projet haut en couleurs prend place. Bô est installé dans la Karrière® de Villars-Fontaine, ancienne carrière de Pierre de Comblanchien qui a trouvé une seconde vie en un site culturel et artistique. C’est sur cette terre calcaire, travaillée par l’homme depuis des siècles, belle, riche et rude, que peuvent aisément se catalyser les grandes questions que Bô aborde : l’harmonie entre l’homme et la nature.  (Texte Arnaud Morel )

BÔ - Deux sites

1er site : La Karrière® en Bourgogne, à 20 km de Dijon, sur un terrain d’environ 3.5 hectares. Le projet BÔ a été  lancé  en collaboration avec la  mairie de Villars-Fontaine en 2018, le jardin sera à terme installé  sur une plateforme rocheuse d’ environs six mille mètres carrés .

Huit sculptures ont  été réalisées entre 2018 et 2023, l’ aménagement paysager est prévu en 2024, l’ensemble de la réalisation serait en  2028.

2ème site : Virieu Le Petit en Rhone-Alpes , à 20 km du Lac Bourget, dans la zone naturelle de la forêt du Grand Colombier. 

 Ce terrain privé d’environ six milles carrés, comprenant une ancienne maison de forgeron, une source d’eau naturelle, un ancien moulin, un étang, servira de laboratoire pour  expérimenter les idées et concepts du projet BÔ: art/habitat, habitat minimaliste.

Une roulotte et un four en terre ont été réalisés en 2021.